Corrélation et causalité : exemple de l’autisme

L’esprit humain a spontanément tendance à chercher des causes à partir de simples corrélations. Ce biais cognitif est exploité à des fins de manipulation.
Entre autres maladies, l’augmentation du nombre de cas d’autisme diagnostiqués a ainsi été corrélée avec une multitude de facteurs.

Cette proposition d’activité a pour objectif de montrer que de telles corrélations ne signifient pas qu’il y a relation de cause à effet.

Organisation de la séance :
Les élèves sont amenés à établir des corrélations sur tableur, entre l’augmentation du nombre de cas d’autisme diagnostiqués et celle de la surface cultivée en Maïs OGM, puis avec celle de la consommation d’aliments bio, afin de comprendre qu’elles ne montrent pas une causalité.

Fiche à télécharger :

Corrélation et causalité, exemple de l’autisme