Sophismes  : quand la publicité se fonde sur des à-priori

Afin de pousser à l’achat, la publicité peut faire usage d’arguments fallacieux, les sophismes.
On peut notamment distinguer les sophismes à priori, qui font appel à des valeurs intégrées par l’individu et souvent par les normes sociales : respect de l’autorité, des traditions, de la majorité… Ce sont ainsi des arguments logiquement faibles mais cependant persuasifs.
Un discours recourant aux sophismes n’est pas forcément faux sur le fond, mais si c’est tout ce qu’il contient on peut le suspecter de visées manipulatrices, ce qui amoindrit la crédibilité du message qu’il porte.

Cette activité consiste à faire l’analyse de la communication d’un produit « bien être », Flex forte
Elle peut faire appel à des supports mis en ligne, ou sinon imprimés.

Fiche à télécharger :

Rhétorique publicitaire